Les concepts fondamentaux

Le vitalisme

Sa philosophique
Elle admet l’existence d'un principe vital, une sorte d’intelligence biologique, de « capital santé » qui permet, selon l’hérédité et les habitudes de vie de gérer le métabolisme (le fonctionnement) du corps.
C’est une capacité à réguler, réparer, organiser les fonctions organiques de chaque individu.
Cette force vitale, permet par exemple à la fièvre de combattre l’infection, à la plaie de cicatriser, à l’os de se consolider…
Le Naturopathe, lors de la consultation, évalue la vitalité de la personne, à travers des questions, entre autres, sur son mode de vie, ses habitudes alimentaires, ses activités physiques, ses réactions au stress…et s’attache à maintenir, développer, ou restaurer cette force vitale.

Le causalisme

Sa méthode
Chaque maladie a des causes dont seule la suppression permet le retour à la santé.
Le Naturopathe recherche, identifie et agit sur ces causes.
Par exemple, une inflammation articulaire (arthrite) ne sera pas traitée localement (approche symptomatique), mais par une bonne hygiène alimentaire (hypotoxique, éliminant les apports acides et acidifiants
notamment), l’hydrothérapie (sauna ou hammam, qui «dériveront» les surcharges responsables de l’inflammation vers la peau, ici choisie comme
partie saine de l’organisme).

L’humorisme

Sa dimension scientifique
La maladie est avant tout due à un encrassement des humeurs ou liquides organiques (sang, lymphe, bile, liquide céphalo-rachidien, liquides intra et extra cellulaires).
Le Naturopathe étudie, corrige les surcharges (déchets, toxines et pollutions diverses) et carences en vitamines, minéraux.. de ces liquides.
Il veille à la libre circulation de ces humeurs pour rééquilibre le terrain.

L’hygiénisme

Sa technique
C’est l’hygiène de vie à travers les diverses techniques naturelles de santé comme l'air, l'eau, le soleil, la nourriture, le repos, le sommeil, les exercices physiques, la respiration, les attitudes mentales, le contact avec la
nature et le rythme de vie…
 

L’holisme

Une prise en charge globale
La maladie, le dysfonctionnement, résultent d’une interaction entre différents plans : physique, énergétique, émotionnel, psychique (mental), social et spirituel, qui interagissent ensemble.
La personne est appréhendée dans sa globalité par le Naturopathe.